HOMMAGE AUX FEMMES - MÈRES DE CENTRAFRIQUE ET DU MONDE

28 Mai 2013 , Rédigé par JOURNALDEBANGUI.COM - TELESUD Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

François Passema Endjiago, Président du CACDCA*

De tous temps, la figure la plus importante, dans toutes les civilisations, fut en premier lieu la Mère. Les civilisations primitives célèbrent la Terre et la Mère; Dans l'antiquité, les grecs fêtaient Rhéa, Mère de tous les dieux, les Romains fêtaient Matralia ou Matronalia (du latin Mater, Mère), en juin en l'honneur des Femmes et des Mères qui se rassemblaient au temple de Junon Licina et recevaient cadeaux et argent. Avec le christianisme les fêtes païennes sont oubliées et Marie mère de Jésus devient la figure emblématique de la Mère. La fête des mères n'est pas contraire à la législation musulmane. Pour dar al-Ifta, la "maison des fatwas", célébrer la fête des mères n'est pas "haram"(interdit aux yeux de l'Islam) car elle est conforme à "l'obéissance obligatoire des enfants à leurs parents" prescrite dans le Coran.

Au XVIème siècle, l'Angleterre fêtait le jour des mères (the mothering day) mais peu à peu cette fête s'est transformée en fête de célébration de l'Eglise. Le dimanche du jour des mères (mothering sunday) était souvent l'occasion de prendre un jour de congé et nombre d'anglais en profitaient pour rendre visiter à leur mère à laquelle ils apportaient un gâteau. En France Napoléon évoque l'idée d'une fête des mères officielle, mais il faudra attendre la relance officielle de la fête aux États-Unis pour qu'elle soit reprise en Europe. En 1872 Julia Ward Howe lance la première une fête des mères à Boston, mais ce n'est qu'à partir 1907, que l'idée gagne les autres villes des Etats-Unis grâce à la ténacité d'une autre américaine de Philadelphie, Anna Jarvis. Elle milite avec d'autres femmes pour la création d'une fête des mères nationale. En 1914 le Président Woodrow Wilson proclame officiellement le 2ème dimanche de mai jour de la fête des mères. Depuis cette date le "Mother's day" est célébré tous les ans aux États-Unis.

Au début du XXème siècle ces manifestations connaissent des variantes: fêtes de la famille ou manifestations familiales à l'occasion de la fête nationale du 14 juillet en France, avec une forte contribution des enfants. La relation sentimentale qui s’établit entre la mère et l’enfant est indestructible et inaliénable. Ce rapport affectif et affectueux ne souffre aucun compromis comme le montre la place qu’une mère occupe dans le cœur d’un homme, fut-il (cet homme) dénué de sentiments humains envers ses semblables. Ceux qui violent, tuent, mutilent et font subir des exactions en tout genre aux femmes centrafricaines actuellement ne feront pas la même chose à leur propre mère… L’histoire de l’humanité regorge de leaders politiques qui chérissent leur mère alors qu’ils sont indifférents sur le sort de leurs peuples. La République centrafricaine est championne dans ce domaine.

Le dimanche 26 mai, on célèbre la fête des mères. En cette journée spéciale, j’ai une pensée particulière pour vous toutes, mes chères Femmes – Mères de Centrafrique et d’ailleurs, vous qui êtes les soutiens et les repères de vos familles. Je suis particulièrement convaincu que les mères que vous êtes, jouez un rôle prépondérant dans notre Société. Le tout premier, celui d’éducatrice, est un rôle clef pour faire grandir les enfants en bonne santé, en développant en eux les valeurs et la confiance qui leur permettront de devenir des adultes et des citoyens responsables. Vous êtes porteuses de la vie. Au-delà de cette noble fonction que vous confère la maternité, vous occupez une place de choix dans la vie socio- économique.

En milieu rurale, Femmes – Mères, vous êtes incontournables dans la vie communautaire. Vous faites preuve d’un courage exceptionnel dans le chaos que traverse la République centrafricaine en éduquant les enfants, en nourrissant le foyer et en préservant la cellule familiale dans des conditions des plus abominables. Avec peu de moyens, vous faites front aux aléas de la vie. Femmes – Mères, vous méritez largement d’être soutenues dans l’enfer où vous vous trouvez. La Fête des mères est un moment de communion autour des valeurs de la famille que les mères incarnent si bien. Je souhaite vous renouveler ici ma détermination à continuer d’œuvrer pour la défense de la cause des femmes pourvoyeuses de la Vie.

Partager cet article

Commenter cet article