CENTRAFRIQUE : UN CHARNIER DÉCOUVERT À BANGUI

26 Décembre 2013 , Rédigé par LIBÉRATION.FR Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

7767773386_de-nombreux-cadavres-s-entassent-a-la-morgue-de-.jpgUn charnier contenant trente corps, selon la justice centrafricaine, a été découvert, le 24 décembre, à quelque 300 mètres du QG de la Séléka (le camp de Roux), sur les hauteurs de Bangui, ont appris Libération et France Info.

Jetés dans un ravin, situé sur la colline dite des Panthères, certains de ces cadavres ont été retrouvés les mains ligotées, d’autres mutilés «à l’arme blanche», vraisemblablement torturés, nous a indiqué le procureur de la République, Ghislain Grésenguet, qui a ouvert une enquête. 

Selon ce magistrat, les victimes seraient des hommes habillés en civil, âgés «entre trente et quarante ans». Leurs corps ont été jetés par vagues successives dans le ravin, et leur décès remonterait «à quatre ou cinq jours», selon le procureur.

Interrogé sur la proximité géographique de ce charnier avec le QG de la Séléka, le magistrat a estimé ce détail «troublant», tout en indiquant que l’enquête venait à peine de démarrer. Les corps des victimes ont été récupérés par la Croix-Rouge.

Thomas HOFNUNG

Partager cet article

Commenter cet article