Centrafrique - Politique : Les députés centrafricains prorogent le mandat du chef de l’Etat pour un « délai indéterminé »

10 Mai 2010 , Rédigé par Apa Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

photo_1_v2.jpgAPA - Bangui (Centrafrique) Les députés centrafricains ont adopté lundi, un amendement constitutionnel, prorogeant pour un ‘’délai indéterminé’’ leur mandat et celui du président de la République, François Bozizé, dans le but de « débloquer le processus électoral grippé techniquement ».

Les parlementaires centrafricains ont invité les membres de la Commission électorale indépendante (CEI) à œuvrer à la reprise du processus électoral après le vote de la présente loi Constitutionnelle et à l’élaboration dans le meilleur délai d’un chronogramme précis et réaliste et d’un budget conséquent permettant la poursuite du processus électoral ».

Ils ont aussi appelé à la proposition d’un délai buttoir pour l’organisation des élections arrêtées par consensus conformément aux délais légaux prescrit par le code électoral.

Les députés ont en outre demandé au gouvernement centrafricain « la mise en place d’un espace de dialogue entre le gouvernement et toutes les entités impliquées dans le processus électoral après la promulgation par le Président de la République de la loi Constitutionnelle afin de garantir un climat politique, apaisée, propice à l’organisation et à la réussite des élections ».

Partager cet article

Commenter cet article