Centrafrique : les Saoudiens rééchelonnent une dette de 7 milliards FCFA

27 Novembre 2009 , Rédigé par Le Afriques Publié dans #ECONOMIE

Le Fonds saoudien pour le développement a accordé à la République centrafricaine un rééchelonnement, sur 40 ans, de sa dette de 7 milliards de FCFA.

La convention de rééchelonnement a été signée à Bangui par le directeur général adjoint du Fonds saoudien, Abdurahman A. Aloraini, et le ministre centrafricain des Finances et du Budget, Albert Besse.

« La dette centrafricaine, d'une valeur de 7 milliards de FCFA, a été échelonnée sur 40 ans, avec un de délai de grâce de 16 ans, le temps que l'économie centrafricaine se consolide avant de commencer le remboursement », a indiqué M. Besse.

Selon lui, le rééchelonnement va permettre au Fonds saoudien pour le développement d'engager de nouveaux investissements en Centrafrique, afin d'appuyer les projets de développement dans le cadre du Document stratégique de réduction de la pauvreté (DSRP).

Partager cet article

Commenter cet article