Centrafrique : le gouvernement condamne l'attaque de la ville de N'délé par des rebelles

27 Novembre 2009 , Rédigé par Acap Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

Bangui, 26 nov. (Acap)- Le gouvernement centrafricain a condamné, jeudi 26 novembre, l’attaque, dans la matinée, de la ville de Ndélé (675 km au nord de Bangui), près de la frontière avec le Tchad, par un groupe armé.

Dans un communiqué rendu public dans la soirée, le ministère de la Défense a attribué cette attaque à des éléments de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) de l’ancien ministre d’Etat Charles Massi ainsi qu’à d’autres groupes non identifiés.
Le communiqué, qui ne fournit aucun élément relatif au bilan de l’attaque, relève que celle-ci intervient quelques jours après l’enlèvement, dans la nuit du 22 novembre dernier à Birao (1087 km au nord-est de Bangui), près de la frontière avec le Soudan, de 2 employés français de l’ONG Triangle Génération Humanitaire.
Le communiqué appelle également les populations de Ndélé au calme et promet que tout sera mis en œuvre par les forces de défense et de sécurité pour garantir la sécurité de cette région et sur le territoire national.
La CPJP, qui semble être à l’origine de cette attaque, s’était signalée dans la région de Ndélé le 7 novembre dernier en investissant la localité de Zoukoutouniala (26 km de Ndélé) où elle a pillé une boutique pour s’approvisionner en produits de première nécessité.
Apparue vers la fin de l'année 2008, la CPJP demeure, à ce jour, en marge de l'accord de paix global entre le gouvernement et les mouvements politico-militaires actifs dans le Nord de la République Centrafricaine.
Signé le 21 juin 2008 à Libreville, au Gabon, cet accord global de paix a ouvert la voie à la mise en place d'un programme de désarmement (DDR) prévu pour entrer dans sa phase active à partir du 15 décembre prochain avec l'arrivée à Bangui d'observateurs militaires de la la Communauté économique des Etats d'Afrique Centrale censés contrôler le cantonnement et le désarmement des ex-rebelles.
Jeudi 26 Novembre 2009 - 23:30

Partager cet article

Commenter cet article