CENTRAFRIQUE - ÉLECTIONS : QUI SÉCURISE LE MATÉRIEL ÉLECTORAL DANS LES PROVINCES ?

17 Janvier 2011 , Rédigé par NDEKE LUKA Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

170111securitemateriel.jpgLa sécurisation des matériels électoraux déjà déployés sur le territoire centrafricain revient à la Une de l’actualité ce 17 janvier 2011 sur Radio Ndeke Luka. A 6 jours du scrutin de 23 janvier prochain, la commission électorale indépendante CEI confirme que le déploiement total du matériel électoral dans toutes les préfectures et circonscriptions électorales du Pays est presque effectif partout. Mais  les questions qui se posent à présent est : « Qui a la garde de ces équipements ?les mesures de sécurisation prises garantissent-elles contre d’éventuelles fraudes et manipulations ? »

Dans une interview accordée à Radio Ndeke Luka, Joseph Nazaire, directeur par intérim à la Direction nationale des élections au ministère de l’administration du territoire, affirme que la sécurisation de ces matériels ne dépend plus de son ministère. C’est « une structure née d’un consensus politique qui est chargé de l’organisation des élections, en l’occurrence la Commission électorale indépendante (CEI) », dit-il. Depuis la mise en place de cette structure, « c’est elle seule qui s’en occupe et de manière indépendante », a-t-il martelé.

Le rapporteur général de la commission électorale indépendante Rigobert Vondo, confirme au micro de la Radio que « c’est effectivement la CEI qui est responsable des opérations ».

Selon Rigobert Vondo « sur le terrain, il y a des autorités locales et les forces de l’ordre en service qui sécurisent ces matériels ». Egalement, « les éléments des FACA (Forcement armée centrafricaine et ceux de la Micopax (Une force des Etats de l’Afrique centrale dans le pays) ont conjointement œuvré pour le déploiement et la sécurisation de ces matériels ».

La campagne électorale se poursuit sans heurt depuis son démarrage le 10 janvier dernier. 5 candidats sont en lice pour la présidentielle et 885 pour les 105 sièges à l’Assemblée nationale.

Partager cet article

Commenter cet article