CENTRAFRIQUE : DES ÉTUDIANTS EN COLÈRE CONTRE LE SERVICE D'IDENTIFICATION DE L'UNIVERSITÉ DE BANGUI

28 Janvier 2013 , Rédigé par RJDH-RCA Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

University_of_Bangui_Universit_de_Bangui_.jpgBangui, 28 janv. 13 (RJDH) – Les étudiants de l’Université de Bangui ont manifesté leurs mécontentements ce lundi 28 janvier, devant le service d’identification pour réclamer la délivrance de leur carte d’étudiant.

« Cela fait un an et demi que j’ai payé les frais pour la délivrance de ma carte d’étudiant, mais jusqu’à ce jour, je n’ai pas reçu ce document. On nous a fait savoir que le service ne dispose pas de moyens pour nous faire nos cartes. Il faut qu’on nous rembourse notre argent », a expliqué un étudiant qui a requis l’anonymat.

Pour Nathan Birlo,  la meilleure solution est de renvoyer tout le personnel de ce service et mettre en place une équipe qui réponde aux besoins des étudiants. « Les personnes qui travaillent dans ce service viennent à n’importe quelle heure. Nous avons remplis toutes les conditions pour avoir nos cartes d’étudiants mais à chaque fois on nous demande de patienter », a-t-il ajouté.

Pour Félix Azouanan, la faute est  à l’administration qui attend toujours que la situation se dégénère avant de prendre des décisions. « Pour moi, la faute appartient à l’administration. Le rectorat sait bien que ce service ne fonctionne pas bien. Il n’y a eu aucune réaction de sa part. C’est pourquoi nous avons décidé de manifester aujourd’hui, pour qu’une solution soit vite trouvé », a souligné Félix Azouana.

Interrogé sur cette situation, le Secrétaire général de l’Association nationale des étudiants centrafricains,  Fiacre Kombo a affirmé que l’association a déjà saisi le rectorat pour mettre de moyens  à la disposition de ce service. « Nous demandons aux étudiants de garder leur calme, car d’ici peu, ce service va reprendre ses activités pour la délivrance des cartes d’étudiant », a-t-il raconté.

Informée de la situation, le recteur de l’Université de Bangui, Georgette Koyt Débalet s’est déplacée dans les locaux de ce service pour calmer les manifestants et voir dans quelle mesure remettre le service en fonction.

Partager cet article

Commenter cet article