Centrafrique : Bozizé ne veut pas de gouvernement d’ union

11 Juin 2010 , Rédigé par Afriscoop.net Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

boz.jpgLe président centrafricain François Bozizé a déclaré vendredi dans son adresse à la population à l’ occasion du cinquième anniversaire de son investiture à la tête du pays, qu’il ne veut pas de gouvernement d’union nationale, après la fin de son mandat constitutionnel le 11 juin 2010.

 

"L’entrée au gouvernement relève du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat que je suis. Ca ne se force pas. Pourquoi un gouvernement d’union nationale ? D’ailleurs le quart du gouvernement est composé des membres de l’opposition", a-t-il indiqué.

Selon lui, la loi constitutionnelle relative à la prorogation de son mandat et de celui de toutes les institutions de la République étant votée, promulguée et approuvée par la Cour Constitutionnelle, "c’est-à-dire que les hautes institutions de notre pays, à savoir la Présidence de la République et l’Assemblée nationale sont constitutionnellement légales au-delà du 11 juin 2010".

"Je voudrais vous rassurer qu’après le 11 juin 2010, la République Centrafricaine doit continuer à fonctionner comme par le passé, c’est-à-dire comme le 11 juin 2005, jusqu’à ce que la Commission électorale indépendante (CEI) nous fixe une nouvelle date des élections, a fait remarquer François Bozizé.

"Cette nouvelles date, je le précise, et cela selon le vu de l’ opposition et de la communauté internationale, devrait tenir compte de l’évolution des conditions sécuritaires et au le Désarmement, démobilisation net réinsertion (DDR) atteigne au moins la phase de désarmement de nos compatriotes ex-rebelles, a-t- il ajouté.

Il a par ailleurs souhaité que la communauté internationale " qui nous a toujours accompagné puisse mettre à la disposition des Commission électorale indépendante les fonds promis pour permettre l’organisation des élections dans les meilleurs délais".

Partager cet article

Commenter cet article