BAMBARI : UN RELIGIEUX AGRESSÉ PAR LES REBELLES DE LA SÉLÉKA

16 Mars 2013 , Rédigé par RJDH Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

3526980483Bambari, 16 mars 2013 (RJDH) – Un religieux de l’église catholique du village de Bangao, situé à 80 kilomètres de la ville de Bambari (centre) a été agressé la semaine dernière par les rebelles de la coalition Séléka. La victime  a été  admise d’urgence dans une formation sanitaire pour des  soins médicaux.

D’après les témoignages d’un habitant de cette localité qui a vécu les faits,  les rebelles ont exigé  du religieux de leur remettre la clé de son véhicule, pourtant en panne. Devant le refus du religieux, les rebelles l’ont frappé à la figure avec un ceinturon.

«Après l’avoir battu, les hommes de la Séléka ont emporté le véhicule jusqu’au village de Lioto, là où ils l’ont abandonné parce qu’il n’était pas en bon état », a ajouté la source.

Le témoin a par ailleurs fait savoir que « les rebelles ont affirmé que les véhicules que dispose le diocèse de la ville de Bambari, ont été fournis par le président François Bozizé, raison pour laquelle ils doivent les prendre ou les détruire ».

Par ailleurs, d’autres sources ont fait savoir que les rebelles de la Séléka ont pillé la pharmacie du diocèse de Bambari, la radio communautaire et ils ont également saccagé le bureau de la Caritas et emporté les véhicules et autres biens des particuliers dans cette localité.

Partager cet article

Commenter cet article