LES NATIONS UNIES ALLOUENT 85 MILLIONS DOLLARS AUX SITUATIONS D’URGENCE SOUS-FINANCÉES DANS QUINZE PAYS

8 Février 2007 , Rédigé par ONU.ORG Publié dans #NOUVELLES DU MONDE

7 février 2007

Communiqué de presse
IHA/1252

Département de l’info • Service des infos et des accréditations • New York


LES NATIONS UNIES ALLOUENT 85 MILLIONS DOLLARS AUX SITUATIONS D’URGENCE SOUS-FINANCÉES DANS QUINZE PAYS


(Adapté en anglais)


NEW YORK, 7 février (OCHA) -- Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a annoncé aujourd’hui que près de 85 millions de dollars du Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires seront utilisés pour financer des programmes de secours dans 15 pays.  Il s’agit de la première des deux allocations annuelles d’appui aux opérations humanitaires d’urgence sous-financées.


« Si chacune de ces affectations ne représentent qu’une fraction des besoins totaux pour chaque situation d’urgence, prises dans leur totalité, elles nous aident à poursuivre l’action humanitaire », a déclaré Margareta Wahlström, Coordonnatrice par intérim des secours d'urgence.


Les 85 millions de dollars ont été répartis de la manière suivante: Angola, 4,5 millions; Bangladesh, 1 million; Burundi, 8,5 millions; République centrafricaine, 4,5 millions; Côte d’Ivoire, 4,5 millions; République populaire démocratique de Corée, 5 millions; République démocratique du Congo, 36,6 millions; Érythrée, 2 millions; Éthiopie, 6 millions; Haïti, 2 millions; Myanmar, 354 976; Namibie, 1 million; Somalie, 1 million; Soudan, 6 millions et Zimbabwe, 2 millions.


Les pays reçoivent une allocation pour les programmes sous-financés sur la base d’une étude de données collectées par le Service de surveillance financière, de recommandations des institutions des Nations Unies, de consultations interinstitions et de discussions avec les coordonnateurs humanitaires et coordonnateurs résidents.


Dans certains cas, les fonds ont été spécifiquement alloués à des secteurs insuffisamment financés.  Par exemple, les fonds alloués à la Namibie et au Bangladesh sont prévus pour le financement de programmes sous-financés en faveur des réfugiés et dont les bénéficiaires ont un besoin urgent d’aide dans les domaines de la santé et de la nutrition, de l’eau et de la protection.


Un million de dollars en faveur de la Somalie doit être consacré à la sécurité pour permettre la reprise des activités humanitaires.  Six millions de dollars seront affectés au Soudan pour des projets dans le domaine de l’eau et des installations sanitaires, de l’éducation et de la santé pour couvrir les besoins d’un nombre croissant de personnes vulnérables.


Un tiers des contributions du Fonds est consacré aux situations d’urgence sous-financées afin de corriger les déséquilibres dans la distribution de l’aide qui maintient des millions de personnes dans le besoin.  Depuis la création du Fonds, le total de ces ressources allouées s’élèvent à 162 millions de dollars.  La prochaine affectation sera annoncé mi-2007.


Le Fonds, financé par des contributions volontaires, a été approuvé  par l’Assemblée générale en décembre 2005 et officiellement lancé le 9 mars 2006.  En 2007, 50 donateurs, dont 47 États Membres, ont fait près de 343 millions de dollars de promesses de contributions.  Le Fonds est géré par le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, au nom du Secrétaire général.


Pour plus d’informations, veuillez contacter Stephanie Bunker, OCHA-New York au +1 917 367 5126 ou sur son portable au +1 (917) 892-1679; Kristen Knutson, OCHA-New York, au +1 (917) 367-9262; Elisabeth Byrs, OCHA-Genève, +41 22 917 6253, portable: +41 79 473 4570.


Les communiqués de presse d’OCHA sont disponibles à l’adresse Internet suivante: http://ochaonline.un.org or www.reliefweb.int.


*   ***   *

Partager cet article

Commenter cet article