CENTRAFRIQUE/SOUDAN - REBELLION : Bozizé renonce à se rendre à Khartoum

5 Décembre 2006 , Rédigé par AFIQUE CENTRALE INFO Publié dans #NOUVELLES D'AFRIQUE

Bozizé renonce à se rendre à Khartoum

Le président centrafricain François Bozizé (photo) n’est pas arrivé lundi soir à Khartoum pour une visite pourtant annoncée officiellement, apprend-on mardi de source soudanaise.
 
"Le président Bozizé n’est pas arrivé lundi soir", a indiqué une source officielle sous le couvert de l’anonymat, affirmant ignorer les raisons de ce changement de programme.
 
"On ne sait pas s’il va assister ou non au sommet Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP)", prévu les 7 et le 8 décembre à Khartoum, a ajouté cette même source.
 
Dimanche, une source de la présidence soudanaise avait indiqué que M. Bozizé était attendu lundi à Khartoum pour des entretiens sur les relations bilatérales, mises à mal par des offensives rebelles dans son pays. L’agence officielle soudanaise Suna avait publié lundi matin une information dans le même sens.
 
Les autorités centrafricaines ont accusé le Soudan, mais avec moins de virulence que le Tchad, d’implication dans les violences dans l’est de leur pays où des rebelles ont lancé de nombreuses offensives.
 
Le Soudan a démenti ces accusations et dépêché une délégation fin novembre à Bangui pour rassurer les autorités centrafricaines, tout en se déclarant prêt à collaborer avec son voisin pour mieux contrôler les frontières.
 
L’Est de la République centrafricaine est limitrophe de la région du Darfour, dans l’ouest du Soudan, théâtre d’une guerre civile meurtrière, qui déborde aussi sur le Tchad, selon les organisations internationales.

Partager cet article

Commenter cet article