Sassou N'Guesso condamne les rébellions du Tchad et de Centrafrique

4 Décembre 2006 , Rédigé par LE NOUVEL OBSERVATEUR Publié dans #NOUVELLES D'AFRIQUE

Sassou N'Guesso condamne les rébellions du Tchad et de Centrafrique

AP | 04.12.06 | 13:00


BRAZZAVILLE (AP) -- Denis Sassou N'Guesso, président congolais et actuellement président de l'Union africaine (UA), a condamné lundi à Brazzaville les rébellions actives au Tchad et en Centrafrique, notant qu'elles étaient "intimement liées au drame du Darfour" (ouest du Soudan).
"Nous déplorons le fait que cette situation au Darfour rejaillisse toujours de manière négative sur le Tchad et la Centrafrique", a-t-il déclaré à la presse à l'aéroport, à son retour de Paris où il a été opéré d'une hernie discale.
"Nous sommes opposés à ces rébellions, c'est pourquoi nous appuyons militairement les armées de ces deux pays afin de rétablir l'ordre", a-t-il ajouté, s'exprimant au nom de l'Union africaine. Se disant "content d'apprendre que la situation en Centrafrique se rétablit peu à peu", il a considéré que "la situation dans les deux pays reste préoccupante pour l'Union africaine qui continue à la suivre de près".
Sassou N'Guesso a également félicité Joseph Kabila pour son élection à la présidence de la République démocratique du Congo (RDC). AP

Partager cet article

Commenter cet article