L’opération de démantèlement de barrières entraine des détonations d’armes dans le 3ème et 6ème arrondissement.

17 Novembre 2015 , Rédigé par RJDH.ORG Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS

L’opération de démantèlement de barrières entraine des détonations d’armes dans le 3ème et 6ème arrondissement.

Des détonations d’armes ont été entendues ce matin dans les quartiers Fatima, Kina et le pont Jackson. D’après les informations recueillies, certains jeunes se seraient opposé au démantèlement des barrières. Une activité menée par les forces internationales.

Trois personnes auraient trouvé la mort ainsi que plusieurs blessées. Une information non confirmée par la Minusca.

Après les récents évènements survenus dans le 3ème et une partie du 6ème arrondissement de Bangui certains jeunes ont érigé des barricades dans ces zones. Des sources concordantes, disent que la Minusca aurait été empêchée par certains jeunes d’enlever ces barricades, « La Minusca et la Sangaris ont tiré pour disperser la foule », a souligné une personne présente sur le lieu.

Du côté des quartiers Fatima en allant vers Ketté-Nguere,(avenue CEMAC) certains habitants terrorisés à cause des détonations d’armes lourdes ce matin, ont regagné les sites des déplacés.

Une personne qui n’a pas a parler sous l’anonymat a souligné au RJDH, que « l’opération de démantèlement des barricades par les forces internationales a fait trois morts et plusieurs blessés ».

Partager cet article

Commenter cet article