DÉFENSE ET SÉCURITÉ : " LE SERVICE MILITAIRE OBLIGATOIRE SERA RÉTABLI " EMMANUEL OLIVIER GABIRAULT

19 Octobre 2015 , Rédigé par E-O GABIRAULT Publié dans #MON PROJET POUR LA RCA

DÉFENSE ET SÉCURITÉ : " LE SERVICE MILITAIRE OBLIGATOIRE SERA RÉTABLI " EMMANUEL OLIVIER GABIRAULT
DÉFENSE ET SÉCURITÉ : " LE SERVICE MILITAIRE OBLIGATOIRE SERA RÉTABLI " EMMANUEL OLIVIER GABIRAULT

“ La politique de défense et de sécurité prendra essentiellement en compte le fait que notre pays possède d’énormes richesses convoitées surtout par des hommes en armes venant de toutes parts et un territoire vaste avec des frontières à protéger efficacement.

La République Centrafricaine ne peut par ailleurs inspirer respect de la part de ses voisins et surtout confiance pour leur propre sécurité qu’en donnant la garantie de protéger elle-
même ses frontières.

Pour cela, sa politique de défense et de sé́curité mettra un accent particulier sur ces principaux aspects, à travers les mesures suivantes, applicables à court, moyen et long termes ’’

a) Rétablissement rapide de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national par la formation, la dotation des Forces de Défense et de sécurité en moyens matériels et logistiques avec l’aide des pays amis en vue d’augmenter leur capacité́ opérationnelle ;

b) Création d’un Fonds Spécial pour l’é́quipement des Forces de Défense et de sé́curité, alimenté par des recettes affectées et des aides internationales ;

c) Application rigoureuse du principe d’impartialité dans les recrutements, la formation et les avancements au sein des FACA et des autres forces de sécurité;

d) Enquête de moralité systé́matique avant tout recrutement dans les Forces de Défense et de sécurité;

e) Rétablissement du service militaire obligatoire à la fois pour permettre aux Centrafricains d'être formés militairement, civiquement, mais pour participer à la défense de la patrie en cas de besoin.

f) Mise en place d’organes de contrôle et de discipline à tous les niveaux de la hiérarchie (FACA et forces de sécurité) ;

g) Restructuration des forces de défense et de sécurité sur la base des exigences de rajeunissement et de redynamisation ;

h) Recrutement sur la base de la représentation nationale ;

i) Lutte contre la politisation et l’instrumentalisation de l’Armée ;

j) Ouverture et réouverture des Écoles ou Centres de formation militaires, de gendarmerie et de police ;

k) Poursuite de la politique du Programme de Désarmement, Démobilisation, Reconversion sur des bases plus saines en tenant compte du contexte ;

l) Gestion rigoureuse et honnête des salaires et PGA (Primes Générales d’Alimentation) ;

m) Amélioration des conditions de travail et de vie des agents des Forces de Défense et de sécurité sous toutes les formes ;

n) Reconversion programmée des militaires, gendarmes, policiers retraités en opérateurs é́conomiques, notamment agriculteurs, é́leveurs, pêcheurs modernes, artisans miniers etc. grâce à un budget spécifique d’investissement dans ces divers secteurs, mais aux diffé́rentes frontières du pays.

o) L’objectif de cette reconversion sera triple : assurer des ressources durables aux intéressés après leur mise à la retraite, é́viter la tentation aux braquages, donc à l’insécurité et servir de renfort immédiat en cas d’appel éventuel dans le cadre de la protection des frontières.

Emmanuel Olivier Gabirault -

(Extrait de mon programme les douze solutions fondamentales pour reconstruire et développer la République Centrafricaine)

Partager cet article

Commenter cet article