Agressé verbalement au KM5, l’Archevêque de Bangui appelle au pardon

28 Octobre 2015 , Rédigé par RJDH.ORG Publié dans #CENTRAFRIQUE INFOS, #RÉCONCILIATION

Agressé verbalement au KM5, l’Archevêque de Bangui appelle au pardon

L’Archevêque de Bangui Mgr Dieudonné Nzapalaïnga témoigne avoir été agressé verbalement par un groupe d’hommes au KM5 dans le 3è arrondissement de Bangui. C’était lors d’une visite à la mosquée centrale, avec des émissaires de Rome. Une visite en prélude à l’arrivée du Pape à Bangui. Le prélat centrafricain appelle la population au calme et au pardon.


« Nous étions avec les responsables de Rome après avoir parcouru plusieurs endroits où le Saint Père va visiter afin d’arranger au préalable. Arrivé au niveau de la mosquée centrale, ensemble avec les Imams en train de visiter l’emplacement de l’autel et autre, c’est ainsi que la situation a dégénéré », a relaté Mgr Dieudonné Nzapalaïnga.


Selon les propos du prélat, soudain, un groupe de personnes est entré dans la mosquée centrale et a proféré des menaces et des injures. « Nous n’étions pas restés à ce niveau ni reprendre au mal par le mal. Automatiquement nous sommes sortis et personne ne nous a attaqué physiquement. Il était question de violence verbale, avec des mots durs », a raconté Mgr Dieudonné Nzapalaïnga, joint par le RJDH.


« A mes compatriotes, si nous continuons à rendre le mal par le mal, nous ne trouverons jamais de solution à ce problème. Que chacun se ressaisisse afin d’accueillir le Saint Père qui viendra nous annoncer un message de réconciliation, car j’ai toujours eu la conviction qu’un jour, tous les centrafricains pourront se réconcilier et vivre ensemble », a lancé l’archevêque de Bangui.


L’agression de l’Archevêque intervient juste au moment où des informations sur l’attaque présumée d’éléments de l’UPC ont commencé à circuler dans la capitale centrafricaine.

Partager cet article

Commenter cet article